Le bénévole du mois : Gros plan sur l'action du Budo Sports Loisirs et sur Nadia Kharbache

Akim RahmouniLes tatamis du Budo Sports Loisirs, ces tapis raides mais assez épais pour amortir les chutes, furent disposés pour la première fois au centre culturel de la Barbière en 2002. Au sein du club, Nadia Kharbache occupe la fonction de trésorière aux côtés de son frère Keyar qui, directeur technique, assume l’enseignement du judo.

Le judo, cet art martial japonais fondé en 1882 par Jigoro Kano, reste ce long cheminement au cours duquel le pratiquant fait siennes les valeurs qui caractérisent l’ensemble des arts martiaux japonais :

La politesse, le courage, la sincérité, l’honneur, la modestie, le respect, le contrôle de soi. Le judo ou « voie de la souplesse », celle du corps et de… L’esprit !

C’est cette éthique que depuis 13 ans Nadia Kharbache et son frère proposent aux plus jeunes des quartiers avignonnais d’embrasser…

A la fermeture du centre culturel de la Barbière en 2009, le Budo Sports Loisirs a obtenu la possibilité de s’installer au sein du centre social de la Rocade. Et là c’est un partenariat inédit qui naît de par l’invitation qui est faite aux enfants bénéficiant de l’aide aux devoirs d’enfiler alors un kimono.

Le club de judo et le centre social s’associent dans une prise en charge capable d’identifier chez certains les prémices d’un échec annoncé.

Les efforts conjugués des deux entités invitent le judoka- écolier à renforcer ses capacités physiques, améliorer ses qualités techniques, reprendre pied sur ses acquis scolaires et… retrouver confiance en ses moyens !

Une réussite remarquée par la Fédération Française de Judo qui par le truchement de sa ligue Provence Alpes- Côte d’Azur inscrit en 2013 le club à son programme « 100 ceintures noire pour les années 2000 » facilitant ainsi l’accès au judo par des tarifs préférentiels accordés.

En 2014, cette même fédération et ses partenaires financiers invitent les adolescents du club à participer à son forum de l’emploi.

C’est là une coopération en bonne intelligence entre le Budo Sports Loisirs proche des pratiquants issus des quartiers populaires et cet organisme d’envergure nationale qui met à disposition ses réseaux au service de la promotion sociale.

Sans compter les liens tissés avec la fondation du Crédit Lyonnais qui au travers de l’Agence Pour l’Education par le Sport offre à 3 judokas l’opportunité d’être formés aux métiers de la banque et ensuite embauchés au sein de l’une de ses agences.

A la Rocade, implanté au centre social et au dojo de l’Alizé, le Budo Sports Loisirs a su aussi se fixer à la Reine Jeanne, à la Barbière, et à St Chamand.

Nadia Kharbache : « Nous ne pouvons que remercier madame le Maire, son adjoint délégué aux sports Mounir Yemmouni pour nous avoir donné la possibilité de pérenniser tout le travail de proximité que nous menons auprès des jeunes avignonnais…

… Les acquis doivent être consolidés et cela passe nécessairement par la formation d’éducateurs… D’ailleurs nous incitons nos judokas expérimentés à se former à la fonction d’entraîneur…

… Et si nous prenons en charge dans le cadre des activités périscolaires les écoliers, dès le 1er décembre nous débuterons un cours de gym et de self défense pour leurs mamans ! ».

Comment savoir relier pratique sportive, épanouissement et réussite ? Depuis 13 ans, avec simplicité et efficacité, Nadia Kharbache et son équipe répondent à cette question de la plus brillante des manières…

Devant un tel constat, nous nous inclinons donc !

Sur la photo : Nadia Kharbache debout et première en partant de la gauche

Site internet : www.budosportsloisirs.com

Display-Digital-Evolution-160-600

Zappings

MAG 50 PERSONNALITES

GRAND PRIX DU BATIMENT DURABLE

GUIDE DES RESEAUX