Les dirigeants de l’Avenir Club Avignonnais vont-ils mettre la clé sous la porte ?

JZL’annonce a été faite via un communiqué de presse du comité directeur : Suite aux incidents et aux violences qui ont perturbé deux rencontres de football de l’Avenir Club Avignonnais au Stade Léon Dulcy, les dirigeants du club ont annoncé leur intention de mettre la clé sous la porte.

En effet, ils sont exaspérés par la multiplication de ces phénomènes, des incivilités, du manque de respect et des problèmes extra sportifs avec certains joueurs et de nombreux parents.

Extrait : « Le sport n’a pas d’autre objet que celui de créer un espace de convivialité, d’échanges codifiés (civilisés) entre ceux qui le pratiquent, ceux qui l’organisent, ceux qui le regardent. Certains perdent de vue cette dimension essentielle. Ils sont dans l’erreur, le savent-ils seulement ? Résultat : des éducateurs qui arrêtent, des dirigeants désabusés, découragés, écœurés… des sportifs qui se retrouvent dans le doute sur la poursuite de l’activité, quel gâchis.

Ceux-là même qui insultent, frappent, salissent, se retrouvent devant des commissions de discipline (quand ils ont le courage de s’y présenter) incapables d’expliquer quoi que ce soit, ânonnant des excuses forcées de circonstance … pitoyable.

Devons-nous renoncer au projet d’un football pour toutes et tous, d’un football qui éduque, d’un football qui aide à grandir quand certaines réalités, au sein même de notre club, nous ramènent aux antipodes de ces intentions ? Notre discours n’est-il pas que du vent ? »

Cette situation met en évidence une lassitude profonde mais pose surtout la question du rôle des dirigeants associatifs face à ces comportements malveillants voire violents. Même si des joueurs de l’ACA sont régulièrement exclus pour leur comportement ou l’attitude inacceptable de leurs parents, ces dirigeants bénévoles n’ont ni l’envie, ni le statut pour remplacer les auxiliaires de justice afin de régler ces problèmes extra sportifs. Ils n’ont pas vocation non plus à se transformer en vigile du vivre ensemble.

L’ACA s’est illustré ces dernières années par de nombreuses actions originales pour transmettre des valeurs, promouvoir l’esprit sportif et créer une ambiance familiale au sein de ce club créé en 2010 qui compte aujourd’hui près de 500 licenciés et 30 équipes. Ce travail formidable est reconnu par les instances du football départemental, par la classe politique, à la mairie, au département et au Grand Avignon.

Ce serait un désaveu collectif si les dirigeants décidaient vraiment de jeter l’éponge à cause du comportement de quelques individus malveillants. A moins d’une lassitude synonyme de la fin d’un cycle et de la démission de l’équipe dirigeante,  l’heure est à la mobilisation pour aider les éducateurs, les dirigeants et les joueurs de ce club à trouver des solutions pour éviter qu’il ne disparaisse.

Affaire à suivre…

Display-Digital-Evolution-160-600

Zappings

MAG 50 PERSONNALITES

GRAND PRIX DU BATIMENT DURABLE

GUIDE DES RESEAUX