Municipales : La gauche sociale s’organise avec les citoyens avignonnais

Après les écologistes il y a quelques jours, ce sont les militants et citoyens de la Gauche avignonnaise qui se sont réunis pour lancer la dynamique des municipales. A l’initiative de la France Insoumise et composé de membres du NPA, du Café Citoyen, du mouvement Sauvons les Arbres, du monde associatif et de certains gilets jaunes, ce grand rassemblement invite à dépasser les étiquettes politiques.

Des personnalités impliquées avec constance dans les mouvements sociaux et dans les actions de solidarité telles que Elvira Cerezo, Farid Faryssy, Claude Attia, Lise Lavallée ou Laurent Di Pasquale incarnent ce rassemblement.

Ancré sur le logiciel de la véritable gauche, écologique et sociale, le projet intitulé « Avignon Citoyenne et Populaire » correspond à un électorat avignonnais. En effet, rappelons que la France Insoumise avait recueilli 28,36% à Avignon aux dernières élections présidentielles tandis qu’aux législatives de 2017, Amandine Laugier était arrivée en troisième position avec 14,24%.

Quant à la candidate Insoumise aux européennes, Manon Aubry avait recueilli 8,33% à Avignon se positionnant devant Les Républicains.

Même si l’image de Jean-Luc Mélenchon a été écornée ces derniers mois par ses attitudes autoritaires,  ce contexte, cet ancrage dans les luttes et la récente mobilisation sociale des gilets jaunes nous invitent à prendre très au sérieux le projet « Avignon Citoyenne et Populaire ».

Elvira Cerezo précise toutefois « bien que des militants de la France Insoumise soient à l’origine de cette initiative, ce n’est pas un projet porté par des partis politiques mais bel et bien un projet citoyen que nous mettons en place ».

Alors bien sûr, les divisions de la gauche avignonnaise sont dangereuses. Entre la candidature de Cécile Helle (PS) qui devrait partir avec le PC dès le premier tour, le rassemblement des écologistes d’un côté et cette liste citoyenne risquent de faire la part belle au RN et à la REM.

La bise de Cécile Helle au Ministre de l’intérieur Christophe Castaner sur le perron de l’hôtel de ville en plein mouvement des gilets jaunes a semble-t-il anéanti une hypothétique alliance entre ce mouvement citoyen et le maire d’Avignon.

En revanche, de grandes convergences idéologiques existent entre ce projet et celui des écologistes, leurs militants et sympathisants sont unis toute l’année dans les mouvements sociaux et les actions en faveur du respect de l’environnement, la maturité politique et le bon sens invitent au rassemblement car la gauche gagne quand elle est unie…

En attendant, « Avignon Citoyenne et Populaire » déroule son projet, va organiser des rencontres chaque semaine dans les quartiers pour aller échanger avec les avignonnais. Un site participatif verra le jour d’ici peu et en toute transparence, un vote sera organisé en décembre pour choisir la tête de liste.

Une réunion publique sera organisée ce soir à 18h30 à la mairie annexe Avignon Nord.

Page Facebook : Avignon Citoyenne et Populaire

Display-Digital-Evolution-160-600

Zappings

MAG 50 PERSONNALITES

GRAND PRIX DU BATIMENT DURABLE

GUIDE DES RESEAUX