Le bénévole du mois : Focus sur l'implication de Françoise Faucher

Akim RahmouniSi nos journées devaient se retrouver à dépasser 24h, il serait compté pour ces passionnés investis dans le domaine associatif un bonus en heures qu’ils s’empresseraient à convertir en initiatives multiples et variées.

Ni cette contrainte d’un temps inextensible ni même les aléas de la vie d’une mère de famille et les obligations professionnelles n’ont été des freins assez forts pour que Françoise Faucher abandonne son implication.

En tant que parent d’élève d’abord, puis après avoir fondé il y a 20 ans la Maison des Arts Contemporains d’Avignon (MAC’A) et y assumer aujourd’hui la fonction de Présidente, le bénévolat ne cessera d’être le moyen privilégié avec lequel Françoise Faucher pourra conserver accessibles ses centres d’intérêt.

La retraite arrivée à l’heure, voilà rendue possible à cette passionnée de culture la jouissance pleine et entière de tout son temps libre. Libérée des horaires de travail, cela lui permettra de pouvoir se rendre davantage utile au sein du centre social « La Fenêtre » situé à Saint Chamand.

En effet, en compagnie d’une dizaine de bénévoles, Françoise Faucher et Nicole Mercier forment un binôme qui depuis 5 ans participent à animer deux fois par semaine des séances d’alphabétisation socialisante.

C’est pour une soixantaine d’habitants du quartier la possibilité d’acquérir les rudiments de la langue française nécessaires pour que le quotidien leur soit ainsi facilité.

Améliorer la maîtrise de la langue, c’est surtout contribuer à mieux savoir gérer des relations incontournables à nouer et indispensables à entretenir avec le voisinage social immédiat.

Comprendre et être compris du médecin, de l’instituteur, du professeur principal, des personnels des différentes administrations ou de l’agent d’immeuble restent encore en 2015 à Saint Chamand un défi à relever ! Au centre social « La Fenêtre », ils sont 10 qui s’y attèlent…

Françoise Faucher fut en 1995 de ce groupe d’amateurs d’art qui ont décidé en créant la Maison des Arts Contemporains d’Avignon (MAC’A) d’essayer de vulgariser dans notre ville l’art contemporain.

Tous les mois les membres de la MAC’A visitent ici une exposition, là un musée ou ailleurs un atelier. Et toutes les années, au printemps une exposition consacrée à un ou plusieurs artistes est organisée au Cloître Saint Louis, illustrant un aspect de l’expression artistique contemporaine.

Un évènement culturel qui rencontre son public, en particulier les scolaires à travers les visites illustrées de contes, poèmes et textes divers. Cette exposition a su attirer plus de 2000 personnes l’an dernier, un véritable succès !

Mais aussi la satisfaction de voir ce jeune public, tenant les mains des parents, se déplacer en masse des quartiers extra-muros jusqu’au Cloître Saint Louis pour voir, admirer et en famille s’émerveiller.

La prochaine exposition qui sera intitulée « Traces » reprendra en mars 2016 ses quartiers au Cloître Saint Louis…

Invitation vous est d’ores et déjà lancée par la Maison des Arts Contemporains d’Avignon pour que la contemplation devienne une passion, et que cette passion puisse susciter… de belles vocations !

Display-Digital-Evolution-160-600

Zappings

MAG 50 PERSONNALITES

GRAND PRIX DU BATIMENT DURABLE

GUIDE DES RESEAUX