Le dispositif des « Emplois Francs » arrive dans le Vaucluse, Jean-François Cesarini nous présente cette mesure

La semaine dernière, le gouvernement a annoncé une extension géographique du dispositif des « Emplois Francs » dans quelques départements dont celui du Vaucluse. Destinée à permettre l’embauche des chômeurs habitants des quartiers populaires, cette réforme est soutenue depuis une dizaine d’années par Jean-François Cesarini, le Député de la 1ère circonscription du Vaucluse. Nous l’avons rencontré…

– Le Vaucluse a été choisi récemment pour mettre en place les emplois Francs. En quoi consiste cette réforme ?

Enfin, en effet, les quartiers prioritaires du Vaucluse et d’Avignon vont pouvoir profiter de ce dispositif pour lutter contre le chômage de masse !!

Aujourd’hui nous ne le savons que trop : à diplôme, âge et parcours équivalents, il est plus difficile d’accéder à un emploi pour les habitants de certains quartiers de la République.

« Il y a une discrimination à l’embauche. Nous allons contrer cette discrimination par une discrimination positive. »

Pour toutes les entreprises, toutes les associations c’est maintenant 5 000 euros par an sur 3 ans pour une embauche en CDI ; 2 500 euros par an sur 2 ans maximum pour une embauche en CDD d’au moins 6 mois. Pour toutes les personnes issues de nos quartiers prioritaires quel que soit leur âge.

– Depuis des années vous êtes un fervent défenseur de cette mesure, vous avez beaucoup agi pour son application dans notre département. Rappelez-nous la genèse de votre implication.

L’idée au départ, en 2004, vient d’un éminent Maire de Sarcelles, Dominique Strauss-Khan, qui part d’un constat de l’échec des Zones Franches. Elles coûtent beaucoup d’argent à l’Etat, vu que ce sont des exonérations d’impôts. Elles produisent peu d’emplois.

Et en plus ces emplois ne peuvent exister que dans la zone elle-même, ce qui ghettoïse encore plus les personnes embauchées. Comme je le disais déjà à l’époque, ces Zones Franches sont des paradis fiscaux au cœur de la misère. Regardez chez nous sur la Rocade, il y a des immeubles remplis seulement de boîtes aux lettres, pour les sièges sociaux, mais pas d’embauches à la clé.

« Puis en 2009 avec la fondation Terra Nova nous avons aussi travaillé dessus afin que l’avantage fiscal ou l’aide d’Etat ne soit plus dépendant d’une zone mais soient attachés à la personne demandeuse d’emploi. »

Comme cela, partout où elle est embauchée, même très loin du quartier, elle apporte cette aide à l’entreprise ou l’association. On passe ainsi de la Zone Franche à l’Emploi Franc.

– Concrètement, comment va se dérouler sa mise en place sur le terrain ?

Quel que soit votre âge, votre niveau de diplôme ou votre ancienneté d’inscription à Pôle emploi, vous pouvez être embauché en emploi franc si vous remplissez les 3 conditions suivantes :

Vous êtes demandeur d’emploi inscrit à Pôle emploi.
Vous résidez dans un quartier prioritaire de la politique de la ville (QPV) d’un des territoires éligibles.

Vous postulez pour un emploi en CDI ou en CDD d’au moins 6 mois. Vous devrez fournir à votre employeur :
– une attestation d’inscription à Pôle emploi mentionnant votre adresse remise par votre agence ;
– un justificatif de domicile.

Votre employeur devra effectuer une demande d’aide en utilisant le formulaire et l’envoyer à Pôle emploi au plus tard 2 mois après la signature du contrat de travail.

C’est pour cela que nous faisons un large appel à tous les entrepreneurs et à toutes les associations de notre territoire afin qu’elles connaissent ce dispositif et s’en emparent!!

– Étant vous-même issu du quartier de la Barbiere, c’est un objectif politique mais aussi personnel j’imagine de soutenir les talents de ces quartiers ?

« Oui en effet cela peut faire écho à mon parcours. Il y a de nombreux talents dans nos quartiers, la motivation est là mais il y a un plafond de verre. »

Que nous avons tous connus, chacun à son niveau, on se sent et on nous fait sentir que l’on est pas légitime, pas du sérail, pas compatible avec le système. Les hommes issus de la communauté musulmane notamment comme le montre le testing de l’Institut Montaigne sont fortement discriminés « Les hommes musulmans sont particulièrement discriminés : leur taux de réponse est 4 fois plus faible que celui des hommes catholiques »

Infographie : Combien de CV les candidats ont-ils besoin d’envoyer avant de se voir proposer un entretien d’embauche ?

Ce n’est plus tolérable, si l’on veut faire société, l’outil des emplois francs doit nous y aider.
– Un mot pour conclure ?
Je suis à la disposition des entreprises et des associations pour venir présenter ce dispositif avec leurs équipes. Expliquer les enjeux et les avantages pour elles, afin que ce soit gagnant-gagnant. Nous avons un territoire en puzzle, nous avons chacun une part des solutions, il s’agit aujourd’hui de se rencontrer, de se connaître et décloisonner notre ville d’Avignon.
Display-Digital-Evolution-160-600

Zappings

MAG 50 PERSONNALITES

GRAND PRIX DU BATIMENT DURABLE

GUIDE DES RESEAUX